Climb on Atome, the update of Pilowlava!

We design libre / open source fonts. Learn more and contribute to the adventure of Velvetyne by reading our “about” page.

Lineal

Take a simple idea

lineal thin

Take a simple idea

lineal regular

Take a simple idea

lineal medium

Take a simple idea

lineal bold

Take a simple idea

lineal light

Take a simple idea

lineal black

Take a simple idea

lineal heavy

Designed by

Frank Adebiaye, with the contribution of Anton Moglia, Ariel Martín Pérez

Styles

  • lineal thin
  • lineal regular
  • lineal medium
  • lineal bold
  • lineal light
  • lineal black
  • lineal heavy

Writing systems

Date

Initialy published on February 8, 2011 and updated on December 15, 2023

Get the PDF specimen
This content exists in English

Lineal est une famille libre initiée par Frank Adebiaye et mise à jour par l'équipe de Velvetyne.

Selon Frank, le Lineal a été inspiré à l'origine par une chanson appelée 2870 de Gérard Manset. Elle a fini par ressembler à une sorte de Futura construite avec des modules, sans aucune correction optique. Sa première version a été dessinée en 2010 avec FontForge 2.0. et publiée sur Velvetyne en février 2011.

Depuis 2019, Anton Moglia a travaillé à l'amélioration du jeu de caractères, pour l'adapter à ses propres besoins (avec Glyphs app). Lineal a été largement développé par Anton qui a revu toutes les capitales, ajouté des minuscules et d'autres symboles et lui a donné une structure plus stable. Il a élargi la famille en ajoutant des graisses, de Thin à Heavy, et a nettoyé l'ensemble du jeu de caractères des points de courbe superflus.

En 2023, Ariel Martín Pérez a aidé Anton Moglia à publier cette importante mise à jour de Lineal, en développant le jeu de caractères pour d'autres langues et en aidant à construire le dossier pour la publication. Ariel a étendu la prise en charge des langues et a amélioré l'espacement et le crénage.

Lineal
THE 12th YEAR COMEBACK
Paralinear Aesthetics
Bannissons donc du domaine de l’art, du roman aussi bien que de la tragédie ou du drame, l’absinthe et le fiel, c’est-à-dire l’amertume et l’âpreté des luttes contemporaines, les violences et les injustices de l’esprit de parti ; ne laissons arriver aucun écho des passions du jour dans les régions sereines où l’écrivain doit chercher l’inspiration. Un auteur ne saurait déroger à cette loi sans compromettre le mérite de son œuvre et l’avenir de son nom. Si les chefs-d’œuvre de l’art ont ce privilège de conserver à travers les âges et sous tous les cieux une éternelle jeunesse, c’est à la condition que rien de périssable ne leur aura communiqué sa fragilité.
J’aime vaguement la mer.
J’aime vaguement la mer.
J’aime vaguement la mer.
J’aime vaguement la mer.
J’aime vaguement la mer.
J’aime vaguement la mer.
J’aime vaguement la mer.
Je ne suis ni le mental, ni l’intelligence, ni le sens du moi, ni la mémoire ; je ne suis pas non plus l’ouïe, le goût, l’odorat, la vue. Je ne suis pas à l’espace, la terre, le feu, le vent. Mon être n’est que conscience et béatitude, je suis l’absolu, je suis absolue. Je ne suis ni la force vitale, ni les composants du corps, ni les enveloppes de mon être véritable. Je ne suis pas la parole, les mains, les pieds, l’excrétion et la génération. Mon être n’est que conscience et béatitude, je suis l’absolu, je suis l’absolu. Je n’ai ni aversion ni attachement, ni désir ni vision ; les sentiments de fierté et de jalousie ne m’appartiennent pas. Je n’ai ni devoir, ni but, ni jouissance, ni libération. Mon être n’est que conscience et béatitude, je suis l’absolu, je suis l’absolu. Je n’ai ni vertus ni vices, ni plaisirs, ni souffrances. Il n’existe pour moi ni paroles sacrées ni lieu sacré, ni science sacré ni acte sacré. Je ne suis ni la cause, ni l’objet, ni l’acte de la réjouissance. Mon être n’est que conscience et béatitude, je suis l’absolu, je suis l’absolu. Il n’y a ni mort ni peur pour moi, ni distinction de caste. Je n’ai ni père, ni mère, ni naissance. Je n’ai pas de famille ni d’amis, ni gourou ni disciples. Mon être n’est que conscience et béatitude, je suis l’absolu, je suis l’absolu.Je suis libre de toute distinction et de toutes formes ; étant omnipénétrant, je suis partout. Aux organes des sens je ne suis ni attaché ni détaché, pour eux je suis insaisissable. Mon être n’est que conscience et béatitude, je suis l’absolu, je suis l’absolu. — Nirvana Shatkam (Six versets sur l'expérience du Nirvana)
K
K
K
K
K
K
K
Aa Bb Cc Dd Ee Ff Gg Hh Ii Jj Kk Ll Mm Nn Oo Pp Qq Rr Ss Tt Uu Vv Ww Xx Yy Zz
№ 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Disingenuous
PARAPRAXIS
Lineal
Lineal
Lineal
Lineal
Lineal
Lineal
Lineal
Download Lineal